La compagnie

L’escargot dans les orties : une recette écolo-rigolo-équitable !

Ingrédients :
– un couple, à la vie comme à la scène (snif, oh c’est beau !)
– de l’écologie, de la solidarité, de la citoyenneté, du militantisme…
– de l’humour, de la satire, de l’émotion, de l’auto-dérision…
– des tarifs équitables (nous consulter)

A la fois auteurs, metteurs en scène et comédiens, Natacha Dellis et Jean-Michel Lété (artistes associés à la compagnie) nous entraînent dans un univers proche du café-théâtre, assaisonné de chansonnettes et d’une pincée de clown.

Critiques face à une société violente et consumériste, ils nous proposent un théâtre écolo et engagé, mais aussi drôle et optimiste où le spectateur se retrouve, finalement, face à ses choix : un autre monde est possible ? Chiche !

 

Le théâtre partout, le théâtre pour tous !

Créée en 2013, la compagnie est une association loi 1901, présidée par un Conseil d’Administration collégial.

La compagnie se produit dans des lieux institutionnels mais il lui tient aussi à coeur de se produire dans des lieux inhabituels, devant des publics qui ne poussent pas forcément la porte des lieux culturels : milieu rural, quartiers défavorisés, écoles, fermes, places de village, festivals, foires…

Outre la création de spectacles, la compagnie intervient auprès de différents publics afin de promouvoir la pratique du théâtre pour tous.

Pourquoi «L’escargot dans les orties» ?

L’escargot nous invite à changer notre rapport au temps, à prendre le temps… Le temps d’aller voir des spectacles, bien sûr, mais aussi le temps de flâner, de réfléchir, de prendre du recul, de passer du temps avec les gens qu’on aime. Pendant que le monde s’agite, produit et consomme, encore et encore… l’escargot nous invite à la sérénité, nous fait l’éloge de la lenteur et nous accompagne sur le chemin de la mesure.

Merveille culinaire et alternative écologique à de nombreux produits phytosanitaires, l’ortie, quant à elle, nous invite à dépasser le culte de l’apparence : au premier contact elle nous pique, comme pour éveiller notre conscience, puis elle nous dévoile ses mille vertus… L’ortie est, pour nous, le symbole de ces plantes et, plus généralement, de ces êtres, que l’on classe un peu rapidement parmi les «indésirables» sans prendre le temps de les connaître. L’ortie nous invite sur le chemin de l’ouverture et de la solidarité.

Les commentaires sont fermés