Le Fils du Grand Méchant Loup

Spectacle sélectionné pour le festival « La Culture au Grand Jour 2017 » et soutenu par le département de la Haute-Vienne (Nouvelle-Aquitaine)
 » .

 

Spectacle familial inter-générationnel (accessible à partir de 3 ans)
Durée : 45 min
de et avec Natacha Dellis et Jean-Michel Lété
Spectacle techniquement autonome
Date de création : février 2017

« Cela fait longtemps que l’on n’avait pas vu un spectacle aussi intéressant : écriture, mise en scène… Bravo ! » – Marylou, salon du livre de Meymac

« Le Fils du Grand Méchant Loup » relate un parcours initiatique, poétique, drôle et touchant qui nous entraîne au pays des contes, joyeusement détournés pour l’occasion. Très captivant, ce spectacle invite les spectateurs à s’ouvrir à la diversité, en mettant de côté leurs préjugés.

> L’histoire
Dans la famille « Le grand méchant loup », je voudrais le fils : Romano. Trop végétarien pour les loups, trop loup pour les végétariens, le jeune Romano a du mal à trouver sa place… Dans la famille « les 3 petits cochons », je voudrais la fille : Rillette Jambonneau. Écolo et féministe, elle construit toute seule sa maison en paille… Alors qu’ils tentent tous les deux d’enlever les étiquettes qu’on leur colle aux poils, Rillette disparaît et Romano est accusé de l’avoir mangée…

> La forme
Dans ce spectacle de théâtre masqué, les contes traditionnels et les chansons populaires sont détournés avec humour et sensibilité. Entre comédie musicale, théâtre et conte, cette histoire drôle et originale aborde avec poésie les thèmes de la différence et de l’identité en tordant le cou, au passage, à quelques idées reçues… L’utilisation des masques souligne cette quête identitaire : derrière le masque de l’apparence, de l’héritage familial ou culturel se cache la liberté d’être soi. Un conte théâtralisé aux allures de polar, où chacun sera amené à dépasser ses préjugés et à faire preuve de tolérance. A voir en famille !

> Des masques « fabrication maison »
Les masques du spectacle sont en papier mâché. Fabriqués et peints à la main par Jean-Michel Lété, ils contribuent à la beauté du spectacle et renforcent le mystère qui entoure le personnage du loup, animal mythique et fascinant.

> Thèmes principaux
=> Parcours initiatique, différence, diversité, préjugés, racisme, rejet de l’autre, stéréotypes, identité, tolérance, vivre-ensemble, citoyenneté, relations parents/enfants, contes traditionnels, écologie, féminisme…
=> droits de l’enfant : non-discrimination, respect des opinions, droit à l’identité, au développement… 

> Contes détournés
Principalement « Le petit chaperon rouge », « Les 3 petits cochons », « Le loup déguisé en agneau » et « Le loup et les 7 chevreaux ».

> Le plus pédagogique (écoles, centres de loisirs, bibliothèques…)
=> En plus des thèmes abordés, ce spectacle permet de travailler sur le thème du loup à travers le détournement des contes traditionnels : l’image du loup (gentil/méchant), la peur du loup, la forêt…
=> Possibilité de coupler le spectacle avec un atelier de fabrication de masques.

> Écriture, mise en scène, jeu
Natacha DELLIS et Jean-Michel LÉTÉ

> Scénographie, masques et marionnette
Jean-Michel LÉTÉ

Le retour du grand (pas si ?) méchant loup - L'escargot dans les orties
Photo : Sébastien Meester

> Dans les médias

« Le fils du grand méchant loup » sur France Bleu

 

.

.

> Extraits presse sur la compagnie et le spectacle
« C’est plein d’intelligence et de fraîcheur » France Inter
« Ce spectacle, tout public, est à la fois un bon moyen de passer un moment agréable et de se poser des questions sur les relations humaines et la vie en société. » Le Populaire
« Entre drôlerie et moments touchants, ce spectacle original […] aborde avec subtilité des thèmes comme l’acceptation de la différence et la tolérance. » La Montagne
 

> La revue de presse : c’est ici


Photo : Ane et Carotte

> Ce spectacle est passé par là…
Festival « Césarts fête la planète » (95), Médiathèque de Montmorillon (86), Lac de St-Pardoux (87), Fête de la montagne limousine (23), Festival « Les îles aux enfants » (Sion – Suisse), Festival « Les petites cheminées » de Louresse-Rochemenier (49), Centre Culturel de St-Yrieix-la-Perche (87), MSA du Limousin, Service Jeunesse de Sainte-Féréole (19), Centre Culturel de Rousson (30), Salon du livre jeunesse de Meymac (19), Communauté de Communes Isle-Double-Landais (24), Conseil Départemental de la Haute-Vienne (87), Ecole de Bourdeilles (24), Foire Coccinelle de Limoges (87), Festival 100 jours de fêtes (87), EPHAD de Goûts-Rossignol (24), Festival Les Carrioles (87), Commune de Nexon (87), Commune de Saint-Viance (19), Familles Rurales de l’Aveyron (12), Familles Rurales de Brignac (24), Comité des fêtes de Condat-sur-Vézère (24)…
 
> Des avis des spectateurs et organisateurs : c’est ici
 

> Documents à télécharger

Dossier "Le retour du grand (pas si ?) méchant loup"

Mots clés :
Le retour du grand (pas si ?) méchant loup, spectacle, pièce de théâtre, conte traditionnel, contes traditionnels, contes détournés, conte détourné, jeune public, familial, intergénérationnel, chanson détournée, chansons détournées, différence, identité, relations parents/enfants, écologie, le chaperon rouge, les 3 petits cochons

Le retour du grand (pas si ?) méchant loup

Les commentaires sont fermés.